Qualité

Notre fort engagement pour la qualité se traduit par des tests de suivi réguliers de nos produits portant sur:

  • le taux d’aborption
  • la densité des fibres
  • la traçabilité

Notre objectif est de garantir la meilleure qualité possible à nos produits. C’est pourquoi nous nous conformons aux normes reconnues dans notre domaine. Nos produits ont été testés par les organisations suivantes: 

 

    

 

 

Norme Française AFNOR

Norme NFT 90-363 : Étiquetage des absorbants
Norme NFT 90-360 : essais sur l'eau; détermination de la capacité d'absorption/rétention des hydrocarbures
Norme NFT 90-361 : essais sur l'eau; détermination de la capacité d'absorption des liquides

 

British Standards Institute

BS 7959 parties 1, 2 et 3

 

ISO 9001

Dans le cadre de notre processus de contrôle qualité, nous avons mis en place une traçabilité de nos produits à tous les niveaux de production. Nous pouvons ainsi avoir accès à des données clés, tels que le poids, l’absorption, l’épaisseur et la résistance.

 

Non-toxicité  

Le polypropylène utilisé dans la fabrication de nos absorbants est non-toxique. Les gaz éliminés par son incinération le sont également. Les résidus sont inférieurs à 0,05%.

Économies sur les coûts d'élimination    

Grâce à la forte capacité absorbante de nos produits, les quantités de déchets sont très faibles. Cela permet de réaliser des économies d’environ 40% par rapport à des absorbants classiques.

Lorsqu’il est saturé d’hydrocarbures, notre absorbant a une haute valeur calorifique. Il peut alors être utilisé comme combustible pour les fours industriels à combustibles solides, tels que ceux utilisés dans les cimenteries.

Capacité d'absorption

Il s’agit du rapport entre le poids de l’absorbant et le poids du liquide. Celui-ci est testé en France par le CEDRE, selon les normes NFT90-360 (absorbants hydrophobes) et NFT90-361 (absorbants hydrophiles) et testé également en Allemagne par le MPA.

Méthode de mesure

Dans un premier temps, nous pesons un échantillon de 10 x 10 cm puis nous l’immergeons dans un bain d’huile de 20W50 à 25°C ou dans un bain d’eau à 20°C, jusqu’à saturation complète. L’échantillon est ensuite suspendu pendant 2 minutes pour pouvoir s’égoutter à la verticale. Puis il est de nouveau pesé afin de déterminer le poids de liquide absorbé par kg d’absorbant.

Capacité de rétention

Il s’agit du pourcentage d’hydrocarbures qui sont chimiquement fixés par le test absorbant. Ce test est effectué sur tous nos produits par le MPA en Allemagne. Ils reçoivent alors un numéro d’homologation par le Ministère de l’Environnement.

Tests de résistance 

Il s’agit de la mesure bidirectionnelle de la résistance maximale et du seuil de rupture de l’absorbant.Une résistance à l’étirement élevée conditionne la tenue de l’absorbant à pleine saturation. Le test d’étirement permet de contrôler le seuil de rupture afin de concevoir des absorbants haute résistance.

Les tests sont effectués pour chaque lot de production. A l’aide d’un dynamomètre et d’un échantillon de 10 x 5 cm, on enregistre la force maximale appliquée (en N/5 cm) et le point de rupture (en %). 

Résistance à l'abrasion

Nous enregistrons les réactions du produit dans des conditions « d’usage quotidien ». Nous prenons notamment en compte des éléments comme le peluchage et l’état de la surface après utilisation sur le terrain. Les essais enregistrent le niveau de résistance au peluchage. Dans le cas de nos produits SMS, nous examinons la performance anti-peluchage totale sur toute la largeur et des deux côtés du produit. Cet élément est particulièrement important car en empêchant le peluchage, le cycle de vie du produit augmente.

Propriétés de flottabilité/hydrophobes

Ce test enregistre la capacité de l'absorbant à flotter à la surface de l'eau. Nos produits hydrophobes sont testés en France par le CEDRE.

Réaction à la chaleur

Les microfibres de polypropylène que nous utilisons pour la fabrication de nos produits ne s'enflamment pas facilement.

À >130°C les fibres se resserrent

À 160°C elles commencent à fondre

À 190°C le polypropylène devient liquide